Créer une pop-in qui convertit vos visiteurs sans les agresser

 

Ah que c’est agaçant !

Vous arrivez sur un site et aussitôt, une fenêtre pop-in s’affiche directement sur votre écran.

Vous vous empressez de chercher la petite croix pour la fermer mais impossible de la trouver !

Vous cherchez, vous cherchez mais il y a des pubs, ça bouge et rien n’est simple.

Ah, vous parvenez enfin à la trouver mais elle était bien cachée quand même cette croix !

Vous réussissez enfin à fermer la fenêtre pop-in, mais en descendant vers la fin du site une autre fenêtre s’affiche, puis une autre sur le côté droit, puis sur le gauche et encore une fois quand vous sortez du site.

Vous êtes vraiment agacé, vous quittez immédiatement le site, vous n’avez pas lu le message de la pop-in et vous ne reviendrez probablement jamais sur ce site.

Voilà exactement ce qu’il n’est pas recommandé de faire sur votre site.

Cette expérience décrite en quelques lignes nous l’avons tous vécue au moins une  fois.

Et nous allons voir aujourd’hui comment mettre en place une pop-in sur votre site sans agresser vos visiteurs.

Voilà maintenant plusieurs jours que je récolte des mails grâce au pop-in et j’ai vraiment fait beaucoup beaucoup de tests à tous les niveaux.

Mais avant rappelons brièvement la différence entre une pop-up et une pop-in

 

Qu’est-ce qui différencie une pop-up et une pop-in ?

 

Sur internet on parle souvent de pop-up de manière générale pour faire référence à une pop-up et à une pop-in.

En fait, on ne fait pas vraiment la différence entre les deux alors qu’il y en a une.

 

LA POP-UP

Probablement celle que vous avez rencontré le plus souvent, c’est la fenêtre pop-up. C’est tout simplement une fenêtre qui s’ouvre dans votre navigateur web. Elle est très peu personnalisée et souvent stoppe la navigation si vous n’y répondez pas.

Voici 2 exemples de fenêtre pop-up :

 

LA POP-IN

Une pop-in c’est une fenêtre qui est directement codée dans la page de votre site et donc modifiable par vos soins. Elle offre beaucoup plus de personnalisation que la pop-up et n’agresse pas votre visiteur si elle est bien pensée comme nous allons le voir dans cet article.

Voici 2 exemples de fenêtre pop-in :

Bien, vous faites maintenant la différence entre pop-up et pop-in (celle qui nous intéresse) passons maintenant la construction d’une fenêtre pop-in.

J’ai recensé au cours de ces derniers mois 4 grands principes (+1 à ne surtout pas oublier) qui ont fonctionné sur mon site et qu’aujourd’hui j’optimise toutes les semaines.

Je n’ai pas trouvé ces grands principes au hasard et ils doivent tous être respectés pour augmenter vos chances de convertir votre visiteur.

Quand je parle de conversion j’entends pas là qu’un visiteur va répondre à un objectif donné, ici, récolter son mail grâce à une fenêtre pop-in.

J’ai voulu faire un article court et simple pour que vous puissiez rapidement mettre tout ça en place après la lecture de cet article.

C’est parti avec le premier principe !

 

1. Un titre avec une proposition de valeur liée à votre domaine

 

Lorsque votre pop-in s’affiche, c’est la première chose que votre visiteur va voir, le titre de votre pop-in.

Si votre titre ne l’intéresse pas, il va directement chercher à fermer la fenêtre et vous n’aurez jamais son adresse mail.

Votre titre doit clairement annoncer le bénéfice que va en  tirer le visiteur en vous donnant son mail.

Vous devez donc en amont bien connaître votre personna et créer un titre qui corresponde à ses attentes.

C’est comme offrir un cadeau à un inconnu, vous avez trop de chance de vous tromper.

Allez je vous montre ça avec 2 exemples !

Je vous invite à vous mettre dans la peau d’une personne minimaliste qui se balade sur internet dans l’objectif de se rapprocher un peu plus de sa quête de simplicité.

Hop, vous tombez sur ce premier pop-in !

Voici un exemple sur un blog traitant du minimalisme et de l’écologie. On me propose une pop-in directement en lien avec la thématique phare du blog donc je donnerai mon mail sans hésiter car je me sens concerné. Si  le titre de la pop-in concernée par exemple un ebook sur la nutrition ou même le fitness je n’aurai pas donné mon mail.

Voici un deuxième exemple avec un blog qui parle de minimalisme et de simplicité. Après la lecture d’un article, une fenêtre pop-in s’affiche et me demande si je veux me simplifier la vie. Bien sûr, c’est exactement mon objectif donc là aussi, je donne mon adresse mail.

Vous voyez une peu l’idée ?

Le positionnement de votre blog doit tout simplement être en cohérence avec ce que vous proposez gratuitement à vos visiteurs.

C’est un conseil simple mais d’une très grande valeur.

Quand vous allez dans un magasin de chaussures, vous n’y allez pas pour acheter des fruits et légumes. Vous voulez y trouver des chaussures.

L’exemple peut paraître sordide mais sur internet c’est la même chose.

Proposez ce que vous faites et non pas des choses qui fonctionnent dans d’autres domaines après vos contenus.

Avec ce seul conseil vous pouvez déjà augmenter votre taux de conversion mais je vous conseille tout de même d’aller plus loin dans cet article.

 

2. Une pop-in en accord avec votre univers graphique

 

La fenêtre pop-in doit parfaitement s’intégrer à l’univers graphique de votre site, que ce soient les couleurs choisies, la typographie ou encore le style de mise en page.

Pour diminuer ce sentiment d’agression vous devez faire comprendre en quelques secondes par le visuel que cette pop-in provient de votre site et que c’est seulement une continuité de sa navigation.

Reprenez la couleur de votre logo par exemple pour votre titre, ne surchargez pas trop votre pop-in si votre site est plutôt aéré.

Pensez votre pop-in comme une “mini page” de votre site.

N’essayez pas de mettre des couleurs flashies si votre site est plutôt sobre.

Vous souhaitez connaître des méthodes alternatives pour récolter des mails qualifiés ?

Découvrez 5 méthodes peu utilisées et non agressives pour récolter les mails de vos prospects.

 

3. Insérer un call to action clair et visible

 

Un “call to action”, qu’est ce que c’est ?

Rassurez-vous,  comme vous le savez dans tous mes articles j’explique les mots anglais et j’évite un maximum les anglicismes.

Un “call to action” c’est un appel à l’action, un mot qui se traduit plutôt bien en français nous avons de la chance.

Le CTA (Call to action) est un bouton pour inciter votre visiteur à faire une action.

Voici des exemples de CTA :

Votre CTA doit être visible graphiquement et le texte du bouton doit  être clair.

Vous devez rappeler en quelques mots la valeur ajoutée de votre produit ou service.

 

4. Choisir le bon moment d’apparition de la pop-up

 

Je ne vous recommande vraiment pas de faire apparaître la pop-in dès l’arrivée de votre visiteur ni même après quelques secondes de navigation.

A titre personnel je trouve ça très agressif et je ne sais pas si vous l’avez déjà ressenti, mais c’est tout de même très intrusif.

C’est comme si vous étiez dans un magasin et à peine entré, un vendeur vient vous demander si vous cherchez quelque chose.

Honnêtement je trouve ça plutôt agaçant, tant sur le web que dans la vraie vie.

Les deux moments que j’utilise pour faire apparaître une pop-in, c’est au premier clic sur un bouton et lorsque mon visiteur quitte un article.

Lorsqu’il clique sur un bouton la pop-in apparaît il n’y a pas vraiment de surprise c’est juste une réaction après le clic. Si l’utilisateur fait le choix par lui-même de cliquer sur un bouton derrière la pop-in vient seulement répondre à l’action notée sur le bouton.

Exemple sur mon site vous voyez ce bouton :

Puis après avoir cliqué sur le bouton vous voyez ce pop-in :

Donc, c’est une fenêtre qui s’ouvre après un clic, et donc non intrusive.

Deuxième cas lorsqu’un visiteur quitte un article de mon blog, une pop-in de sortie (exit pop-in) s’affiche pour l’inviter à renseigner son mail.

Quand j’écris un article sur Instagram, par exemple, c’est cette pop-in :

Donc, je propose au lecteur une pop-in en lien direct avant l’article non pas pendant sa lecture mais lorsqu’il décide de partir

 

5. Respectez la RGPD dans la récolte de vos données

 

Depuis ce début d’année toutes les personnes ou sociétés qui récoltent des mails commencent doucement à en parler sans forcément mettre des choses en place.

“Le nouveau Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles va renforcer les pratiques des organismes en général et des acteurs du numérique en particulier, en matière de gestion des données personnelles, dans la continuité de la Loi Informatique et Libertés.”

Une liste de 7 droits est mise en place face à la montée en puissance du numérique dans la vie quotidienne des individus ce qui facilite notamment l’exploitation de données personnelles par les organismes.

Voici la liste des 7 grands principes qui visent à protéger les internautes :

  1. Transparence des informations et des communications
  2. Droit d’accès à la donnée de la personne concernée
  3. Droit de rectification
  4. Droit à l’oubli
  5. Droit à la limitation du traitement
  6. Droit à la portabilité des données
  7. Droit d’opposition

En plus de ces 7 principes la RGPD amène un lot d’obligations pour les organismes dont vous trouverez tous les détails sur le site de la cegid.

  • L’organisme doit-être en mesure d’assurer la protection des données par lui même.
  • Les internautes doivent être informés de leurs droits et accepter d’eux-mêmes la collecte et le traitement de leurs données personnelles.
  • Les données collectées doivent être utilisées pour un usage donné et légitime en lien avec les missions de l’organisme.
  • Les organismes ne devront conserver que les données vraiment nécessaires à l’exercice de leur activité. Les données seront conservées dans une durée limitée en fonction du contrat ou des obligations légales de conservation.
  • L’utilisateur ne doit plus  avoir à cocher une case pour protéger ou non ses données personnelles. Ces étapes doivent être prisent en compte en amont de la collecte des données.
  • Une personne en charge de la protection des données est nommée dès qu’un organisme est amené à collecter des données à grande échelle. Cette personne est obligatoire dans le service public.

Je ferai un article plus détaillé dans les prochaines semaines pour vous tenir au courant de tout ce qu’il faut faire précisément pour être en règle sur vos pop-in.

 

L’essentiel à retenir de cet article :

 

Votre pop-in doit être directement liée au contenu que vous proposez pour ne pas perdre votre utilisateur et le faire fuir.

Le titre de la pop-in est la première chose visible, il doit clairement définir la valeur que vous apportez grâce à votre produit ou service.

La pop-in est une extension de votre site donc, restez en accord avec votre charte graphique pour ne pas créer de l’incompréhension chez votre visiteur.

Votre (bouton) CTA (Call to action) est une zone importante que vous devez optimiser pour inciter le visiteur à donner son adresse mail.

Une pop-in qui apparaît au bon moment, au bon format est une pop-in qui n’agresse pas.

Pensez également à surveiller la prochaine loi RGPD mise en application le 25 mai pour rester en cohérence avec la loi.

J’espère que cet article vous aura permis d’améliorer votre stratégie de pop-in. Si vous souhaitez davantage de conseils pour récolter des mails sans agresser vos visiteurs j’ai un cadeau pour vous.

5 stratégies pour récolter des mails qualifiés !

 

Vous souhaitez connaître des méthodes alternatives pour récolter des mails qualifiés ?

Découvrez 5 méthodes peu utilisées et non agressives pour récolter les mails de vos prospects.

 

A propos de l'auteur

A propos de l'auteur

Loïc, Le Monétisateur

Je souhaite te transmettre tout ce que j’ai appris, et tout ce que je vais apprendre sur le fonctionnement ainsi que sur les différents mécanismes du business en ligne. J’aide les entrepreneurs à se faire connaître sur le web grâce à des outils simples et des techniques pertinentes propres à leur activité.

Bienvenue sur le blog !

Je m’appelle Loïc et j’aide les entrepreneurs dans la mise en forme d’une activité basée sur un domaine d’activité ou une passion.

Sur le blog vous trouverez des articles sur l’entrepreneuriat, le marketing et Instagram.

Le compte Instagram

Démarre ton projet !

Facebook

Je vous recommande aussi ces articles :

Un partage peut tout changer !

Faites le savoir si vous avez aimé cet article ;)

M